Une machine à expresso Bugatti

Une machine à expresso Bugatti

Une machine à expresso Bugatti

Un développeur automobile allemand, Sajdin Germond, a en effet pensé à ce concept qui peut attirer beaucoup de monde. Les amateurs de café et de belles voitures seront certainement comblés et il faut reconnaître que cette machine à expresso a un prestige particulier.

Il ne fait aucun doute que ce designer est aussi influencé que talentueux. Ce visuel d’une machine à café Bugatti est une véritable réussite. Même si ce n’est qu’une idée, nous connaissons tous un fanatique de caféine qui serait certainement prêt à débourser beaucoup d’argent pour l’installer dans son coin cuisine.

Pour le fabriquer, Sajdin Germond s’est inspiré de la mythique Bugatti 35 des années 1920.

Une machine à expresso Bugatti

Un monolithe du passé automobile qui apporte ses lettres de noblesse avec brio aux choses du quotidien.

On peut être fan de belles mécaniques et de cafés solides. C’est manifestement le cas de Sajdin Germond, un designer allemand qui semble avoir un faible pour le constructeur français Bugatti ainsi que pour la caféine. En effet, il vient de dévoiler les visuels d’un pilulier inspiré d’une légende du sport automobile, la Bugatti 35, détentrice de 2.000 succès concurrents dans les années 1920, pourtant.

Chaque détail a été pensé

Une machine à expresso BugattiL’avant du véhicule épouse parfaitement la forme d’une machine à café moderne et c’est pourquoi ce design est si réussi.

La grille de calandre est évidente, tandis que divers autres petits détails peuvent nous laisser de marbre, mais ils sont tout de même là. À titre d’exemple, le propriétaire de la tasse dispose d’orifices d’aération comme le modèle de 1920.

Le principe est également disponible en bleu, comme les voitures et camions initiaux, mais aussi en brunâtre pour ceux qui aiment la sobriété ou un léger écolo d’un des plus beaux résultats.

Comme vous pouvez le constater, il ne s’agit pour l’instant que d’une étude, mais qui sait, cela pourrait inspirer le constructeur alsacien à se rapprocher de certaines entreprises spécialisées dans ce domaine.

Il est donc pratiquement similaire à l’avant du véhicule. Le porte-mug est équipé d’aérations, comme la partie avant de la version 34. Mais bien sûr, c’est la calandre de la cafetière qui attire le regard avec sa grille caractéristique. Alors qu’elle servait à protéger les différents composants du radiateur tout en permettant à l’air de circuler pour refroidir le véhicule, elle se présente en dessous comme un élément totalement décoratif.

Le logo Bugatti situé à l’avant de la cafetière abrite la ou les buses permettant de distribuer la boisson.

Une machine à expresso BugattiComme pour toute machine à café Nespresso qui se respecte, la capsule est insérée par le haut de l’appareil. Le bouchon du radiateur doit être tourné en sens inverse dans un geste toujours auguste. Il y a fort à parier que l’extraction du café se déclenchera aussi vite que le bouchon sera remis en place, puisque la machine à café ne semble pas avoir d’appendice aussi repoussant qu’un interrupteur de démarrage…. La machine dispose certainement d’un réservoir d’eau à proximité d’un autre bouchon doré à l’arrière de la partie supérieure. Néanmoins, l’ouverture semble être assez minuscule et le remplissage risque d’être compliqué et beaucoup moins rapide qu’une aire de repos lors d’un Grand Prix.

Les puristes se tourneront naturellement vers la cafetière céleste pour perpétuer la tradition. Au début du siècle dernier, les constructeurs de voitures de course devaient choisir une couleur par pays pour distinguer leurs versions des concurrents, et les Français (dont Ettore Bugatti) ont choisi le bleu. Les Français (dont Etore Bugatti) ont choisi le bleu. Néanmoins, plusieurs teintes ont été tentées et un modèle noir peut également être identifié.

Malgré son attrait indiscutable (pour les amateurs de sport automobile, tout au moins), la machine à capsule Bugatti n’est pour l’instant qu’un exercice de design et ne doit jamais dépasser le stade de l’idée… A moins, bien sûr, qu’un gros bonnet de Nespresso ne décide que ce modèle s’accorderait parfaitement avec ses voitures et camions noirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *