Le café et l'eau : L'importance d'une eau de haute qualité dans la préparation du café

Le café et l’eau : L’importance d’une eau de haute qualité dans la préparation du café

Le café et l’eau : L’importance d’une eau de haute qualité dans la préparation du café

Faire du bon café est peut-être un art, mais en fin de compte, c’est une question de science. Si vous voulez obtenir le meilleur de votre café, vous devez tenir compte de ce qui le compose, et l’eau en est la principale composante.

Mais qu’est-ce qui rend l’eau bonne ou mauvaise pour la préparation du café ?

Voici ce que vous devez savoir.

Le lien entre un bon café et l’eau

Le café préparé est composé de 98 à 99 % d’eau. Il est donc logique que si vous commencez avec une mauvaise eau, vous finirez avec une mauvaise tasse de café.

Lorsque l’on considère ce qui fait une mauvaise eau potable, on a tendance à penser à une eau contenant des impuretés. Dans l’eau du robinet, on trouve souvent du chlore provenant du processus de traitement de l’eau, divers métaux provenant de l’ancienne plomberie et des microbes.

Mais il y a un peu plus que cela. L’infusion elle-même est un processus chimique, et la composition chimique de l’eau aura également un impact sur votre tasse de café finale. C’est là que les niveaux de dureté et de pH entrent en jeu. Ces facteurs influencent l’odeur et le goût de l’eau, qui à leur tour influencent la saveur de votre café.

Dureté de l’eau et niveaux de pH

Même si vous ne vous êtes jamais plongé dans la science de l’eau, vous avez probablement entendu parler de l’eau dure et de l’eau douce. En termes simples, l’eau dure a une forte teneur en minéraux, tandis que l’eau douce en contient peu ou pas du tout. Ces minéraux, à savoir le calcium et le magnésium, pénètrent naturellement dans l’eau lorsqu’elle coule sur des roches telles que le calcaire.

On conseille souvent aux baristas amateurs d’éviter l’eau dure, car sa teneur en minéraux peut causer des ravages dans les cafetières. Le calcium, sous forme de précipité de carbonate de calcium, est ce que nous connaissons sous le nom de calcaire.

L’eau douce est-elle donc la solution ? Pas pour ce qui est d’une bonne tasse de café. Ce sont ces minéraux qui aident à extraire la saveur de votre café. Sans eux, vous obtiendrez une boisson plate et sans vie. La dureté de l’eau est également liée au niveau de pH. Naturellement, une eau douce est plus acide, ce qui peut provoquer des dommages de corrosion sur votre équipement.

La meilleure eau pour la préparation du café

La SCA a élaboré des normes pour l’eau utilisée pour la dégustation de café de spécialité. Elle doit être propre, sans odeur, sans chlore, avec un pH de 7 et une teneur en calcium de 50 à 175 ppm. Mais comment recréer cette eau pour le café à la maison ?

Il y a essentiellement trois choses à garder à l’esprit lors du choix d’une eau : la longévité de l’équipement de brassage, la qualité sensorielle et la sécurité de la consommation.

Le plus important est de savoir quel type d’eau vous utilisez

Eau du robinet filtrée

Un filtre à eau est l’un des moyens les plus faciles d’éliminer les impuretés, qu’il se trouve dans votre machine ou sur le robinet. Un bon filtre éliminera non seulement les sédiments mais aussi les produits chimiques tels que le chlore. Si vous utilisez une machine avec une conduite d’eau, vous devez vous assurer que le système est également équipé d’un filtre intégré.

Un filtre est la meilleure solution si la dureté et le pH de votre eau du robinet sont proches de ce que vous souhaitez.

L’eau en bouteille

Outre le coût apparent et le gaspillage qu’elle implique, l’eau en bouteille ne convient pas au café. Bien que chaque marque soit différente (ce qui peut être un problème), les eaux en bouteille ont tendance à être soit très riches en minéraux, soit très pauvres.

L’eau distillée

Bien qu’étant l’option la plus pure, l’eau distillée n’est pas une bonne idée pour le café. Toutes les impuretés sont éliminées, mais aussi les minéraux essentiels à la saveur. Il y a aussi un problème de pH. L’eau distillée a un pH de 7 lors de la distillation. Mais il baisse jusqu’à 5,5 après exposition à l’air.

Osmose inversée

Ce procédé est considéré comme le summum de la filtration de l’eau, mais vous devez faire attention au système que vous utilisez. Les anciens systèmes d’osmose inverse éliminent toutes les impuretés, y compris les minéraux, ce qui vous laissera avec une eau qui n’est pas bonne pour le café. Les systèmes d’osmose inverse plus modernes contiennent un système de reminéralisation, qui réintroduit des quantités bénéfiques de magnésium et de calcium.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *